Historique du château de Ham

Le château de Ham, possession des Comtes de Vermandois, est mentionné dès le Xème siècle. Détruit par Thomas de Marle, il fut reconstruit au début du XIIIème siècle par Odon IV auquel on attribue son plan rectangulaire, le dispositif de vannes et de portes d'eau utilisant la rivière Beyne et les étangs pour sa défense.

En 1380, Le puissant Enguerrand VII de Coucy, gouverneur de Picardie, acquiert la seigneurie de Jeanne de Ham. Safille Marie de Coucy, veuve d'Henry de Bar, la cède en 1400 à Louis d'Orléans. Le duc, qui se constitue un redoutable réseau de forteresses renforce les défenses de la place. Après sa mort, en 1407, Charles VI rattache Ham à la couronne, avant de la rendre à Isabelle de Coucy.

En 1411, la ville de Ham, revenue entre-temps au duc Charles d'Orléans, est assiégée par la terrifiante armée bourguignonne de Jean sans peur. Deux ans plus tard, Ham est à nouveau dans la descendance de Marie de Coucy, en la personne de Robert de Bar, son neveu, qui sera tué en 1415, à la bataille d'Azincourt. La seigneurie passe alors à son épouse Jeanne de Béthune, qui se remarie en 1418 avec Jean de Luxembourg, puissant seigneur bourguignon. A la mort de celle-ci, en 1450, Ham revient à la fille de Robert de Bar: Jeanne de Bar, dont hérite à sa mort Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol, qu'elle a épousé en 1435. Proche de Charles le Téméraire, il se tournera cependant vers Louis XI qui lui donne en mariage sa belle-soeur, Marie de Savoie, ainsi que l'épée de Connetable de France. Son goût prononcé pour le faste et son double jeu envers le Téméraire et Louis XI, le conduiront en 1475 à la décapitation en place de Grève.

Louis XI confisque alors le château qu'il donne en 1476 à Pierre de Rohan, maréchal de France. En 1487, Charles VIII le restitue à la petite fille du connétable: Marie de Luxembourg, qui y logera jusqu'à sa mort en 1546. Son deuxième fils, Antoine de Bourbon, devient en 1560, roi de Navarre. Son fils, Henry IV rattache Ham à la couronne.

En septembre 1557, l'armée de Philippe II d'Espagne assiège la ville. Le château se rend après un court bombardement destructif. Les espagnols renforcent immédiatement la place. Au XVIIème siècle, de nouveaux ouvrages extérieurs seront réalisés...

Transformé sous la Restauration en prison d'état, il abrite notamment sous Louis-Philippe le prince Louis Napoléon Bonaparte.

Le fort de Ham, sera détruit en quasi-totalité en mars 1917 par les troupes allemandes alors en retraite sur la ligne Hindenburg.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×