Louis de Bourbon, prince de Condé

  

Louis de Bourbon

1530 - 1569

Prince de Condé

 

 

Fils de Charles de Bourbon et de Françoise d'Alençon.

Chef des protestants après la mort d'Antoine de Bourbon, il fut tué à la bataille de Jarnac en 1569.

Le calvinisme avait beaucoup progressé à la fin du règne d'Henry II et l'adhésion de nombreux gentilhommes en avait fait  un parti militaire redoutable. On retrouve à sa tête Louis de Bourbon qui succèdait à son frère Antoine, soutenu par l'amiral de Coligny. Du côté catholique, on trouve François de Guisz, son frère le cardinal de Lorraine, Marie Stuart, reine d'Ecosse et femme de François II, futur roi.

Pendant les quelques mois du règne de François II, Les "Guise", oncles de la jeune Marie Stuart, furent très puissants. Ils en profitèrent pour appliquer très sévèrement les édits contre les protestants. Ceux-ci répondirent par des complots, dont le plus célèbre reste la conjuration d'Amboise, en 1560. Il s'agissait d'enlever François II pour le soustraire à l'influence des Guise et de les assassiner. Le projet échoua et la répression fut atroce.

Le prince de Condé sera arrêté et fait prisonnier au château de Ham sous l'inculpation d'avoir favorisé l'entreprise d'Amboise. Charles IX lui rendit sa liberté à son avènement à la couronne. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site